Tiers payant, qu’est-ce que c’est?

Le tiers payant est un outil élaboré par les organismes d’assurance et la sécurité sociale (assurances santé et mutuelle).  Destiné au début aux foyers les plus modestes, il permettait au patient d’être dispensé des frais de santé intégralement (évitant toute dépense) ou partiellement (où le patient devra avancer le ticket modérateur, c’est-à-dire la part non prise en charge par l’assurance maladie), aujourd’hui, l’ensemble de la population y a droit. Le rôle de l’assurance maladie et celle de la complémentaire santé sera alors de rémunérer le professionnel.

Fonctionnement d’un tiers payant

Pour bénéficier pleinement d’un tiers payant, avoir une carte électronique : Vitale et tiers payant est  nécessaire.

  • La carte Vitale

Elle est le billet qui assure aux professionnels de santé que vous avez droit à une assurance maladie. Il est important que vous l’ayez toujours dans votre portefeuille. Il est primordial de la mettre à jour au moins une fois par an.

  •  La carte de tiers payant 

La carte de tiers payant vous dispense également des frais sanitaires à payer. Aussi, elle contient des infos qui vous seront utiles en cas de non accès aux papiers administratifs, entre autres votre/vos:

  • numéro de Sécurité Sociale et ceux des autres bénéficiaires du contrat s’il y en a,
  • numéro d’adhérent/numéro de contrat, période de validité de votre carte de tiers-payant,
  • contacts mutuelles : adresse, téléphone, espace en ligne

Donc, il est important d’éviter de la perdre.

Domaines couverts par les mutuelles tiers payant?

Les tiers payant couvrent sur les frais de santé les domaines suivants :

  • Hospitalisation
  • Actes médicaux
  • Pharmacie

Pour plus de précisions, ce sont les situations suivantes :

  • Délivrance en pharmacie de médicaments remboursés par l’Assurance Maladie et sur ordonnance
  • En cas d’examens et soins en cabinets de radiologie ou lors d’analyses médicales
  • Consultation du médecin traitant en cas de difficulté financière
  • Être bénéficiaire de la CMUC
  • Être bénéficiaire de l’Aide Médicale de l’Etat (AME)
  • Être bénéficiaire de l’ACS
  • Être victime d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle
  • Être hospitalisé dans un établissement sous convention avec l’Assurance Maladie

Pour de plus amples informations sur ce sujet, veuillez contacter un de nos courtiers d’assurance 360 Courtage.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *