Expert comptable
Prendre rendez-vous
360 partners
Adhérer
Adhérer

Comment ouvrir un cabinet de courtage en assurance ?

25/02/22
François Delattre

Comment ouvrir un cabinet de courtage en assurance ?

Vous prévoyez d’ouvrir un cabinet de courtage en assurances ? Afin de bénéficier d’une assistance professionnelle et d’outils de travail performants, adhérez au réseau de courtage de 360 Courtage. Bien que devenir un courtier en assurance indépendant reste une belle initiative, il est recommandé d’opter pour un groupement afin de simplifier son parcours.

En choisissant d’adhérer à notre groupe, vous profitez des acquis de professionnels qui jouissent d’une expérience de 20 ans. Non seulement nous vous offrons un accompagnement global qui touche notamment les aspects juridique et commercial du métier. Notre groupe vous propose également des formations adaptées afin de doter des compétences requises pour répondre aux attentes de vos clients.

Tout comprendre du métier de courtier en assurance

Ouvrir un cabinet de courtage en assurance nécessite de mieux comprendre la mission et les obligations relatives à cette profession. En se référant à l’article R511-2 du Code des assurances, le courtier en assurance est considéré comme un intermédiaire d’assurance (IAS). Sa mission consiste à fournir à ces clients des recommandations sur les différents contrats d’assurance ou de réassurance.

Il doit non seulement présenter et proposer les contrats aux bénéficiaires, mais en plus il doit les accompagner dans les démarches administratives jusqu’à la signature du contrat. Cela inclut la réalisation de tous les travaux préparatoires avant la conclusion des contrats. Dans l’exercice de sa fonction, il doit également contribuer à l’exécution et à la bonne application des clauses en cas de sinistre. Votre titre de courtier en assurance vous oblige à :

  • guider vos clients, en tenant compte de leurs besoins et de leurs demandes, vers les assurances offrant des contrats adaptés à leur profil ;
  • négocier des garanties couvertes par les contrats et le montant des cotisations en faveur de l’assuré ;
  • assurer constamment le rôle d’intermédiaire entre les compagnies d’assurance et vos clients ;
  • renseigner et conseiller vos clients sur les types de couvertures qui conviennent à leur situation et à leurs attentes.

Il importe de préciser que le courtier ne s’occupe pas du règlement des sinistres. Ce rôle revient exclusivement aux compagnies d’assurance. Dans sa fonction d’intermédiaire, il doit agir uniquement en faveur des futurs assurés, il lui est donc proscrit de se comporter comme un mandataire en représentant une ou des compagnies. Toutefois, il reste possible d’exercer votre profession en tant que généraliste des assurances. De même, vous êtes entièrement libre de vous spécialiser dans certaines branches en particulier : l’assurance de prêt, l’assurance prevoyance et bien d’autres.

Quelles sont les conditions nécessaires pour devenir courtier en assurance ?

Dès l’instant où une personne souhaite devenir un intermédiaire d’assurance, il doit remplir certaines conditions afin d’obtenir légalement le titre de courtier en assurance.

Les capacités professionnelles

Les capacités professionnelles dans le secteur des assurances font partie des éléments indispensables que tous les intermédiaires d’assurance doivent posséder afin de proposer des services d’une assurance sur le marché. Pour les obtenir, il vous faut suivre une formation de niveaux 1 de courtier en assurance :

  • le niveau 3 de la formation concerne tous les employés d’une société de courtage, surtout si ces derniers doivent informer leurs clients sur des produits d’assurance. Cette formation dure au moins 15 h et aborde très peu de thématiques ;
  • les niveaux 1 et 2 de la formation restent obligatoires pour ceux qui désirent occuper des postes de dirigeants et de responsabilité au sein d’une entreprise de courtage en assurance. Cette formation dure au minimum 150 heures et aborde des thématiques telles que les bases de l’assurance de biens ou l’assurance vie, le statut et la fiscalité des TNS, les acteurs et les métiers de l’assurance, etc.

Toutefois, un dirigeant peut être dispensé de suivre les formations de niveau 1 et 2, s’il peut justifier :

  • d’une expérience professionnelle comme celle d’un cadre d’entreprise sur au moins 2 ans ou comme salariés sur une période d’au moins 4 ans à un poste de gestion de contrat d’assurance ou de capitalisation dans une société de courtage, d’assurance ou un établissement de crédit ;
  • d’un diplôme, titre ou certificat de niveau master en assurance.

Les conditions d’honorabilité

Pour exercer l’activité de courtier en assurance, les administrateurs et les dirigeants de la compagnie de courtage doivent respecter certaines conditions. Pour cette raison, une société de courtage ne peut être représentée par :

  • une personne ayant fait l’objet d’une condamnation définitive au cours des 10 dernières années pour crime ;
  • une personne ayant été condamnée à une peine d’emprisonnement ferme d’au moins 6 mois pour délit d’escroquerie, recel, blanchiment, abus de confiance, corruption, trafic d’influence, détournement, etc.

Les conditions relatives aux responsabilités et aux garanties du courtier

La responsabilité civile professionnelle reste obligatoire pour tous les acteurs. Elle permet de couvrir les dommages occasionnés par la société de courtage à des tiers. Par ailleurs, si une entreprise doit encaisser des fonds pour ensuite les reverser à une société d’assurance ou à des assurés, la société de courtage doit constituer une garantie financière d’au moins 115 000 euros.

Cette garantie sert de caution au profit de la société de courtage par un établissement de crédit ou une entreprise d’assurance. Une fois que vous remplissez toutes les conditions requises pour exercer la profession, la prochaine étape consiste à créer une société. Dans la démarche d’ouverture d’un cabinet de courtage, il convient en premier lieu de définir les statuts juridiques de votre entreprise. De nombreuses options s’offrent à vous lors du choix de votre statut juridique, notamment l’EURL, la SASU, la SARL et la SAS. Ensuite, suivant les obligations du Code des assurances, vous devez effectuer un enregistrement à l’ORIAS (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance).

Les avantages d’exercer en tant que courtier franchisé en assurance

En plus de devenir votre propre patron et de prendre les décisions relatives à votre entreprise, en tant qu’indépendant, vous devrez décider de chaque aspect de votre société. Cela inclut la gestion des risques liés à votre affaire. Pour réduire votre charge de travail et les contraintes liées à votre activité, de courtier indépendant, devenir une société franchisée peut s’avérer l’une des meilleures alternatives, car elle offre de multiples avantages.

Bénéficier d’une plus grande notoriété

En vous associant à un réseau déjà établi, vous choisissez d’intégrer un groupe très souvent bien connu du grand public. Ainsi, vous pourrez toucher une clientèle plus nombreuse et qui avait déjà été mise en confiance.

Profitez de l’expertise d’un réseau de partenaires vaste et puissant

Les grands réseaux de courtage disposent généralement d’une large expérience dans le métier ce qui leur permet de donner un point de vue global et approfondi dans le secteur des assurances. Leur expertise représente une richesse inestimable dont ils font profiter les entrepreneurs qui se joignent au réseau.

Avoir accès à des formations régulières

Pour réussir dans l’exercice de sa fonction, le courtier doit régulièrement s’informer de l’évolution du marché, des nouvelles réglementations ou des astuces pour parvenir à booster ses ventes. Cette veille permanente s’avère bien plus facile en appartenant à un réseau de courtage grâce aux formations constantes organisées par les enseignes.

Collaborez avec un large éventail de partenaires

Si vous ouvrez un cabinet de courtage en assurance dans l’optique de vous lancer en tant qu’indépendant, vous devrez par la suite créer votre propre réseau de partenaires. Cette étape essentielle à votre réussite peut s’avérer moins simple et nécessiter assez du temps. En optant pour la franchise, vous sautez cette étape, car vous pouvez profiter des contacts de votre réseau, un réel avantage pour les négociations au profit de vos clients.

Assister à des animations pour devenir performant

L’un des avantages qu’offre l’adhésion demeure la possibilité d’assister des séminaires et bénéficier de conseils gratuits venant de professionnelles expérimentées. À cela s’ajoute également un suivi personnalisé d’ordre juridique et commercial durant toute votre carrière.

Que gagnez-vous en choisissant le réseau de 360 Courtage ?

360 Courtage est l’un des plus grands réseaux d’experts en protection sociale. En rejoignant notre entreprise, vous pourrez profiter des 20 années d’expérience de nos spécialistes dans l’assurance des personnes. Que pouvons-nous vous offrir ?

Un accompagnement de proximité

L’avantage premier dont vous bénéficiez en adhérant à notre groupe demeure la possibilité de vous faire accompagner. Décidez à vous aider à faire de votre projet de vie une réalité, nous vous assistons de bien des manières :

  • obtention des ouvertures de codes de compagnies en vous servant de nos accords nationaux ;
  • soutien juridique pour vous conformer aux réglementations en vigueur dans le secteur (DDA, Classeur ACPR, Mise à jour juridique, Devoir de conseil) ;
  • accompagnement dans le lancement de votre activité (méthode commerciale, prospection, carnet de route) ;
  • organisation de séminaire de partage de compétences et des actualités dans le secteur.

Des outils de travail performants

En devenant un membre de 360 Courtage, nous mettons à votre disposition les outils et les moyens nécessaires pour améliorer vos connaissances du domaine. Cela prend en compte aussi bien l’environnement social, patrimonial, fiscal que commercial. Comme outils de travail, vous bénéficierez de :

  • un comparateur de tarifs en quelques clics ;
  • un audit prévoyance pour évaluer et vérifier l’efficacité des conseils ;
  • un site Web ;
  • une base documentaire administrative et commerciale pour vous aider dans la vente (fiche produit, book de vente, kit juridique, plaquettes commerciales…) ;
  • un tableau de bord pour le suivi de votre activité professionnelle ;
  • un CRM pour gérer vos clients.

Des formations adéquates

Réussir en tant que courtier requiert d’avoir des bases solides sur le plan fiscal, social, commercial et juridique. Pour cette raison, nous vous proposons des formations de haut niveau afin de vous aider à progresser dans votre activité. En rejoignant notre réseau de courtiers, nous mettrons à votre disposition une formation certifiée DDA, une formation commerciale et une formation digitale pour développer votre activité en ligne. Si vous désirez vous devenir un courtier franchisé, prenez contact avec notre groupe pour plus d’explication sur la démarche à suivre.

François Delattre
Partagez !
Pourquoi nous choisir ?
  • Une équipe d’expert à vos cotés
  • Des outils innovants
  • Une rémunération attractive
  • Un accompagnement
  • 100% indépendant
Slider Comparateur
Réalisez votre devis en ligne
Assurance de prêt
Mutuelle santé
Prévoyance décès
Générer votre devis

Contactez-nous !

Formulaire recrutement ( Pages principales)

Formulaire de contact

360courtage
chevron-left linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram