Le contrat Madelin

La loi Madelin a mis à la disposition des travailleurs non salariés les contrats Madelin. Des contrats qui ont pour objectif d’améliorer  la protection sociale du domaine de la retraite, prévoyance et santé. Des contrats Madelin déductibles fiscalement sous réserve du respect de certaines conditions, notamment :

  • Le contrat de retraite Madelin
  • Le contrat de prévoyance Madelin
  • Le contrat mutuelle Madelin(complémentaire santé)

Essentiels à savoir avant de souscrire à un contrat Madelin?
Comme le dit si bien Pierre-Claude-Victor Boiste : «  Avant de juger de tout, il faut en connaître les tenants et les aboutissants. »  Il est impossible de souscrire à quelque chose qui nous est inconnu. Donc, voyons un par un ce qui particularise chaque contrat Madelin.

  1. Le contrat de retraite Madelin

Ce contrat sert de complément de retraite versé sous forme de rente qui s’ajoute à votre retraite légale. Ainsi, vos cotisations pourront être déduites de votre impôt sur le revenu jusqu’à un certain plafond:

  • 10% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS)
  • 10% de votre revenu professionnel (limité à 8 fois le PASS) plus 15% de votre revenu

Le PASS est établi chaque année par les pouvoirs publics pour pouvoir calculer certaines cotisations sociales, celui de  2019 est de 40 524 €.

  1. Les contrats : prévoyance et mutuelle

Ces contrats sont réservés à couvrir les aléas (arrêt de travail, invalidité, décès) ou les frais de soins de santé. Les cotisations versées sur ce contrat sont déductibles dans les limites d’un certain plafond dont 3,75% du revenu professionnel augmenté de 7% du PASS, le tout limité à 3% de 8 PASS.

360 Courtage, courtier en assurances vous accompagne pour établir un audit en assurance madelin prevoyance, retraite madelin et santé madelin

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *